Livres Nouvelle Hypnose

Nouvelle Hypnose Jean BECCHIONouvelle Hypnose, Initiation et Pratique. Dr Jean BECCHIO, Dr Charles JOUSSELIN


 La Nouvelle Hypnose. Vocabulaire, principes et méthode. Dr Jean GODIN



Articles EMDR - IMO

Syndiquer le contenu
EMDR - IMO en France, de Paris à Marseille en passant par Nancy. Intégration des Mouvements Oculaires en thérapie. Thérapeutes et Formation
Mis à jour : il y a 11 min 33 sec

Formation en EMDR - IMO à Paris

dimanche 11 novembre 2018 - 01:11
Formation à la Thérapie Intégrative du Psychotraumatisme. Formation TIP, bien au-delà de l'EMDR-IMO dans le cadre du Psychotraumatisme et de l'Anxiété - Les mouvements oculaires sont une technique efficace pour désensibiliser les patients de leurs expériences traumatiques apparaissant notamment sous forme de cauchemars et de flash-backs.

- Il nous est apparu cohérent et naturel de rapprocher et d’intégrer ces techniques à notre pratique d’hypnose et ses prolongements naturels que sont les thérapies brèves, dans le sens où les mouvements oculaires sont inducteurs et facilitateurs de la transe et des mouvements de dissociation et de réassociation. Il existe de nombreux outils efficaces que les mouvements oculaires semblent catalyser.

- Par extension, l’intégration des mouvements oculaires avec l’hypnose ericksonienne et les thérapies brèves nous semble utile et efficace pour d’autres problématiques, notamment anxieuses.

- Le temps ne doit pas être à créer un « nouveau modèle » de plus, à déposer une marque ou à révolutionner la thérapie, mais plutôt rendre accessible aux soignants la possibilité d’intégrer des outils efficaces de diverses natures au service des patients, en l’occurrence notamment anxieux ou psychotraumatisés.


Dr Philippe AÏM, psychiatre, psychothérapeute, hypnothérapeute, responsable de formation au CHTIP. Formation en IMO avec Danie Beaulieu

Laurent GROSS, kinésithérapeute, hypnothérapeute, psychothérapeute certifié en 2013, formateur, superviseur EMDR-IMO depuis 2007 avec Danie Beaulieu, responsable au CHTIP

Alice COHN, Psychologue, Hypnothérapeute, Formée en EMDR et EMDR - IMO
En savoir plus sur https://www.formation-hypnose.com/EMDR-IMO

Formation en EMDR - IMO à Marseille.

dimanche 11 novembre 2018 - 00:56
Intégration d'éléments d'hypnose ericksonienne, de thérapie brève et des mouvements oculaires, dans le cadre du psychotraumatisme. Formation réservée aux professionnels de santé, psychologues. Les objectifs : Approfondir les connaissances en matière de psychotraumatisme.
Acquérir la pratique de la thérapie EMDR - IMO, reposant sur les mouvements oculaires et l’utilisation d’éléments hypnotiques.
Améliorer sa posture de thérapeute pour renforcer le lien «sécure» dans la relation thérapeutique dans les cas de psychotraumatisme.
Acquérir des éléments hypnotiques et des éléments issus des thérapies brèves dans le traitement du psychotraumatisme.
Acquérir une nouvelle approche intégrative de la thérapie EMDR - IMO avec des éléments hypnotiques et des outils issus des thérapies brèves dans le but de traiter le psychotraumatisme.
Acquérir des outils issus des thérapies brèves afin de mener l’entretien efficacement avec la thérapie EMDR - IMO
Savoir pratiquer la thérapie EMDR - IMO avec les éléments hypnotiques de manière stratégique en se basant sur la relation thérapeutique.
Savoir pratiquer la thérapie EMDR - IMO orientée ressource.
Session 1, 3 jours Le psychotraumatisme et ses composantes : rappels cliniques
Épidémiologie des troubles liés à l’état de stress post-traumatique (ESPT)
Comment établir une alliance thérapeutique posant un cadre sécure pour les personnes ayant vécues un traumatisme ?
Comment cerner la dissociation traumatique et les mécanismes en jeu ?
Comment aborder le syndrome de répétition ?
Phénomènes de dissociation et réassociation
Acquisition d’éléments hypnotiques, la communication hypnotique, savoir repérer les états de transe, savoir utiliser les phénomènes de dissociation et réassociation en hypnose.
Phénomènes liés à la mémoire traumatique
Fondements cliniques et intégration de la thérapie EMDR - IMO
Introduction à la pratique de la thérapie EMDR - IMO
Session 2, 3 jours : Approfondissement de la pratique de la thérapie EMDR - IMO.
Approfondissement des éléments hypnotiques dans le cadre du traitement du psychotraumatisme.
Intégration de la thérapie EMDR - IMO avec les éléments hypnotiques ainsi que les outils issus des thérapies brèves.
Aborder le psychotraumatisme sous les formes d’images, de sensations, d’émotions enregistrées et réactivées comme des réminiscences.
Savoir repérer l’Intégration d’un nouveau vécu traumatique dénoué de sa part émotionnelle et prolonger le processus par l’utilisation d’éléments hypnotiques.
Pratique de la thérapie EMDR - IMO à partir de cas cliniques.
Cas cliniques : évaluation, et traitement.
Présentation de vidéos.
Tableaux cliniques de traumatismes anciens, comme ceux liés à l’enfance qui peuvent avoir un effet durable.
Cas pratiques.
Session 3, 3 jours : Approfondissement et supervision à partir de cas cliniques.
Intégration d’outils de thérapies brèves afin de mener l’entretien efficacement dans le cadre du traitement du psychotraumatismes, savoir interroger de manière stratégique afin de travailler avec la thérapie EMDR - IMO.
Utilisation de la thérapie EMDR - IMO orientée ressources.
Pratiquer la thérapie EMDR - IMO avec les enfants.
Présentation par chaque participant d’un travail sous forme d’un cas clinique, une vidéo, une démo…élément validant de la formation.



En savoir plus: https://www.formation-hypnose-marseille.info/Formation-en-EMDR-IMO-a-Marseille_a82.html

Daniel PONIN BALLOM

mardi 2 octobre 2018 - 15:49

Laurent GROSS

mardi 18 septembre 2018 - 01:01
Cabinet d'Hypnose Thérapeutique, EMDR - IMO de Paris Est (75011) Hypnothérapeute, Praticien en Hypnose Ericksonienne.

Président du CHTIP Collège d'Hypnose et Thérapies Intégratives de Paris. Formateur en EMDR - IMO dans le cadre de la Thérapie Intégrative du psychotraumatisme, avec Philippe AÏM.

Titulaire du Certificat Européen d’Hypnose délivré par l'ESH

Psychothérapeute Certifié ARS en 2013 & ex-Kinésithérapeute

Chargé d'Enseignement à l'AP-HP, Hôpital Cochin, Hypnose thérapeutique, hypnothérapie ericksonienne, Thérapie Brève.

Enseigne à l'Institut UTHyL à Nancy

Gestion du Stress, de l'Angoisse et de la Déprime.

Traitement du Stress Post Traumatique (EMDR)

Traitement de la Douleur Physique et Psychique

Certifié de l'Institut Milton H. Erickson d'Avignon-Provence.

Membre de l'Institut Milton Erickson de Rennes

Supervisions Institut Emergences de Rennes (Hypnose Ericksonienne et Thérapie Brève)



Cabinet d'Hypnose Ericksonienne, Thérapies Brèves, EMDR - IMO 75011 Paris
41, rue Oberkampf
Paris 75011


Formations et Supervisions à L'IMO (Intégration par les Mouvements Oculaires) avec Danie Beaulieu, Thérapie Brève d'Impact. Ex-Superviseur National avec Sylvie Bellaud

Florent HAMON

lundi 17 septembre 2018 - 23:11
Cabinet d'Hypnose Thérapeutique, EMDR IMO de Paris Est (75011) Praticien et Formateur en Hypnose Médicale et EMDR - IMO, Gestion du Psychotraumatisme, Infirmier anesthésiste.

Hypnose médicale, Hypnoanalgésie

Chargé d'enseignement à l'AP-HP (Hôpital Cochin)

Chargé d'enseignement au CHTIP, Collège d'Hypnose & Thérapies Intégratives de Paris

Chargé d'enseignement en Hypnose Thérapeutique à l'Institut Hypnotim de Marseille

Gestion du Stress, des peurs, phobies, gestion de la Douleur

Sevrage Tabagique

Thérapies Brèves Orientées Solution

D.U Hypnose et Anesthésie à la Faculté de Médecine du Kremlin-Bicêtre

Formation à l'Association Française de Nouvelle Hypnose.

Formation au CHTIP, Collège d'Hypnose & Thérapies Intégratives de Paris

Rédacteur pour la Revue Hypnose et Thérapies Brèves

Consultation: Cabinet d'Hypnose Thérapeutique, EMDR-IMO de Paris-Est (75011)
41, rue Oberkampf
75011 Paris
Formations - Formation en Hypnose Ericksonienne, Thérapies Brèves Orientées Solution, Thérapie du Psychotraumatisme en EMDR - IMO au CHTIP, Collège d'Hypnose et Thérapies Intégratives de Paris avec Philippe AÏM et Laurent GROSS

- DU d'Hypnose Faculté de Médecine du Kremlin-Bicêtre

Trauma complexe: Apport de l'Hypnose. Olivier PIEDFORT-MARIN

mercredi 12 septembre 2018 - 15:35
Revue Hypnose & Thérapies brèves n°49 Dans un article précédent, nous avons présenté les limitations de l’utilisation de l’hypnose avec les patients souffrant de trouble de stress post-traumatique complexe (TSPT-C). Cet article va maintenant présenter les techniques hypnothérapeutiques utiles voire indispensables avec ces patients, en particulier lors de la phase 1 du traitement, phase dédiée à la stabilisation, la réduction des symptômes et l’apprentissage de la régulation des affects.
Ces patients nécessitent un traitement intégratif dans lequel l’hypnose tient une place de choix.
L’ACCOMPAGNEMENT COMME ATTITUDE CENTRALE Une attitude générale d’accompagnement (pacing) permet d’aller au rythme du patient sans dépasser ses capacités de régulation émotionnelle et en tenant compte de ses tendances à l’évitement. On peut alors observer que l’initiation au changement ne nécessite pas beaucoup d’intervention de la part du thérapeute ; elle vient directement du patient, donc à son rythme. Autre avantage : le patient se sent compris, ce qui renforce la relation thérapeutique ; il sent qu’il est respecté et non brusqué, ce qui évite de réactiver des mémoires traumatiques de type relationnel. Dans ce cadre le recours à la séquence d’acceptation (« yes set ») devient un standard dans le travail avec ces patients. Nous recommandons la séquence d’acceptation avec peu ou pas de reformulation, mais en répétant avec fidélité les mots du patient. Notre expérience montre que les patients ne sont pas perturbés par un effet « perroquet » lorsque c’est fait avec authenticité et compassion.
L’UTILISATION Le principe d’utilisation (Erickson, 1959) est un autre concept central dans le travail avec les personnes souffrant de TSPT-C, en particulier celles les plus gravement atteintes. Considérer les symptômes du patient, même lorsqu’ils sont particulièrement gênants (pour le patient ou pour la thérapie), comme une ressource ou un message de l’inconscient est une approche quasiment subversive de nos jours où il s’agit avant tout de se débarrasser aussi vite que possible des symptômes sans forcément y rechercher un sens ou une logique. Mais lorsque le thérapeute décide d’écouter avec soin et d’utiliser certains symptômes de ces patients traumatisés, en fait il porte son attention sur les blessures qui peuvent se cacher derrière ces symptômes, ce que n’ont en général pas fait les proches du patient lorsqu’il était enfant. Il reconnaît ainsi la blessure. La relation thérapeutique s’en trouve ainsi renforcée. Les patients sévèrement traumatisés peuvent montrer une coopération difficile : ils rentrent ainsi dans la catégorie de patients pour laquelle Erickson considérait l’utilisation utile voire nécessaire. Nous observons que cette coopération difficile des patients est principalement due à la difficulté de faire confiance (causée par des trahisons parentales, par exemple) et parfois (aussi) par des échecs thérapeutiques précédents qui leur font craindre de futurs échecs. Ils peuvent avoir vécu ces échecs thérapeutiques aussi comme des trahisons lorsqu’on leur a vanté à tort ou avec trop d’emphase les effets positifs d’une méthode ou d’un traitement qui se sont finalement avérés sans le succès escompté.

LE LIEU SÛR L’exercice du lieu sûr est un exercice de base. En psychotraumatologie c’est aussi un outil de diagnostic et d’indication thérapeutique. En demandant à un patient qui a vécu une insécurité constante ou régulière dans son enfance, quel lieu est pour lui synonyme de sécurité, on active d’emblée des mémoires traumatiques. On peut par contre lui demander de trou- ver un lieu synonyme de confort ou de sentiment agréable ou lieu synonyme d’apaisement. Certains patients ne peuvent s’imaginer un tel lieu, ce qui est signe d’un manque flagrant de sentiment de sécurité interne. D’autres patients ne peuvent s’imaginer un lieu qu’entourés de personnes connues bienveillantes ou d’animaux : cela révèle souvent des problèmes d’insécurité dans l’attachement précoce.
- Commander le numéro 49 en version papier

- S'abonner à la Revue Hypnose & Thérapies Brèves
Trauma complexe: Apport de l'Hypnose. Olivier PIEDFORT-MARIN
Dans un article précédent, nous avons présenté les limitations de l’utilisation de l’hypnose avec les patients souffrant de trouble de stress post-traumatique complexe (TSPT-C). Cet article va maintenant présenter les techniques hypnothérapeutiques utiles voire indispensables avec ces patients, en particulier lors de la phase 1 du traitement, phase dédiée à la stabilisation, la réduction des symptômes et l’apprentissage de la régulation des affects. 

Troubles des apprentissages: Mémoire, émotion et neurosciences. Amer SAFIEDDINE
La mémoire est une expérience émotionnelle dans l’espace et le temps. « La seule fois où j’ai vu ma mère pleurer, je mangeais une tarte aux pommes », disait Proust. Ce n’est pas seulement la surprise de voir sa mère pleurer qui interpellait l’auteur, mais le fait de se souvenir qu’il mangeait une tarte aux pommes ce jour- là ! La mémoire, allait-il ajouter, « c’est du temps incorporé », du temps inscrit en nous, dans notre corps.
L'Hypnose en Ophtalmologie. Dr Robert BENHAMOU
En consultation et au bloc. La chirurgie en ophtalmologie est dominée par l’anesthésie topique. Simple, dosable, l’hypnose, cet outil de travail, se doit d’être enseignée. Or si la chirurgie est dans la majeure partie des cas absolument indolore, le symbole et la valeur émotionnelle de l’œil la rendent très anxiogène.
Le ventre, grenier à émotions. Une suggestion. Dr Jean DENIS
Pendant mes quarante ans de pratique de médecine générale, combien j’ai pu entendre de brillants élèves crier leur anxiété par leur ventre, et tous ces adultes à la recherche d’un régime sans gluten, sans lactose, et sans tout pour améliorer leur transit angoissé... 
Infertilité et Hypnose. Concerto pour un bébé. Claire MARIE-RODA
Voici le récit d’une thérapie réussie. Ce récit est une reconstruction après coup d’une thérapie. Et le récit après coup d’une thérapie réussie donne l’impression que tout a été magistralement orchestré par le thérapeute. Or, il n’en est rien.  Dans cette thérapie, c’est la patiente qui a très intelligemment tracé le chemin. Je n’ai fait que la suivre. Le Dr Dominique Megglé, auprès de qui j’ai appris l’hypnose, dit que lorsqu’on relit les notes d’une thérapie réussie, tout s’enchaîne à merveille. 

Note Quatrième selon François Roustang. Sylvie LE PELLETIER-BEAUFOND 
Qu’est-ce que l’hypnose ? interroge François Roustang, une fois les contours de sa vision du monde tracés. Au sein d’une cosmologie alors dessinée se dévoile l’im- portance de l’hypnose, l’hypnose en tant que phénomène universel, l’hypnose qui conduit à réinterroger radicalement l’es- sence de la thérapie. Mais arrêtons-nous sur le phénomène « hypnose ». 
Edito: Autour de la maternité. Dr Véronique WAISBLAT
La maternité nous concerne tous. Les couples à la recherche de l’accouchement idéal, la famille élargie. Et les soignants. La maternité est un moment de confrontation aux rêves, elle se doit d’être joie et bonheur. Pourtant difficultés et souffrances peuvent survenir. C’est là que l’accompagnement par l’hypnose déploie son potentiel. 
Apports de l’hypnose en consultations prénatales. Mélina SINGER
Comment soulager une patiente angoissée qui a des difficultés à supporter certains états de la grossesse comme les nausées, la fatigue, les douleurs ? Que proposer en cas de sciatalgies ou de douleurs ligamentaires ? Répondre à mes patientes que ce qu’elles ressentent est normal ne me satisfaisait pas. 
Hypnose en salle de naissance. Delphine GERMAIN et Dr Véronique WAISBLAT
Sage-femme et anesthésiste ensemble il y a plus de dix ans lors de l’accompagnement de Madame L., nous avons constaté le bénéfice de l’utilisation d’interventions hypnotiques en salle de naissance. L’événement relaté ci-dessous nourrit notre réflexion sur l’amélioration de la vie quotidienne en salle de naissance, mais aussi sur le contraste avec le niveau de preuve scientifique donné par les études contrôlées randomisées. 
Accouchement personnel maison: Sortir des violences obstétricales. Isabelle IGNACE
C’est à partir de son expérience professionnelle et personnelle, qu’Isabelle Ignace témoigne. Je m’appuie sur mon expérience d’animation et de création d’un groupe de préparation à la naissance axé sur l’hypnoanalgésie mis en place dans le cadre de l’Unité d’évaluation et de traitement de la douleur et le Service de gynécologie-obstétrique de l’hôpital Robert-Debré Paris, entre 2008 et 2012, pour présenter l’évolution de mon cheminement en tant que soignante, ainsi que mon expérience en tant que femme ayant fait le choix d’un autre type d’accompagnement que celui de l’hôpital pour mes accouchements. 

Grossesse et accouchement: Communication Hypnotique. Dr Allan CYNA
Les cliniciens impliqués dans la grossesse et l’accouchement focalisent habituellement leur attention sur les avancées technologiques et pharmacologiques, et ils sous-estiment fréquemment l’importance que les patients accordent à la communication. Optimiser la communication améliore la satisfaction des patients, réduit les erreurs, les incompréhensions, la détresse des patients et les mises en cause des soignants pour négligence. 
Trois rituels de guérison. Apaisement avant ou après la naissance. Dr Christelle ROUX
Je suis obstétricienne et hypnopraticienne. Je souhaite consacrer cet article à décrire trois rituels d’aide à l’ancrage corporel que j’aime proposer à mes patientes souffrantes. Il s’agit de séances d’hypnose formelle. La séance est suivie d’un apprentissage du rituel parfois simplifié, afin qu’il puisse être répété quotidiennement de façon autonome : auto-hypnose. 

« Si j’avais su... ».Dr Stefano Colombo, Revue Hypnose et Thérapies brèves 49
Nous voici en plein printemps. La nature se réveille, les rayons du soleil ont repris de la couleur, les oiseaux leur chant et les fleurs nous sourient. Je regarde ma terrasse et je suis terrassé de tristesse : quatre brins d’herbe et un vieux rosier plein de rhumatismes, d’arthrose, tout tordu, dont les branches sont davantage des bouts de bois pour la cheminée que les ambassadeurs d’une verte jeunesse. 
A deux mains dans la neige. Sophie COHEN et Véronique BONNET
La neige fraîche crisse sous les chaussures. Neige blanche, neige chaude dans nos cœurs... Aux pieds, de grosses chaussures, tu sais celles qui me mettent les pieds au chaud, bien à l’abri... celles qui permettent ces longues promenades... Nous, bien accrochés au sol... oui, bien sûr, derrière soi les traces... celles de nos pas... 
Merci, au revoir. Dr Adrian Chaboche
Cher lecteur, Si dans le précédent numéro nous avons pu mettre les pieds dans le vide de l’angoisse phobique afin d’y rechercher de quoi y prendre appui (le traitement de la phobie à considérer comme ce qui nous relie à vivre), c’est pour permettre au thérapeute lui-même d’accepter de se plonger dans l’inconnu.

Hypnose: le pouvoir des odeurs. Dr Dina ROBERTS
Pourquoi ne pas plus utiliser l’odorat en hypnose ? Alors que nous nous appuyons sur les images, les sons, les sensations cénesthésiques, nous délaissons plus sou- vent les odeurs et les goûts (qui dépendent directement de l’odorat). Nous oublions ainsi fréquemment deux de nos cinq sens, alors qu’ils offrent un accès direct à la mémoire et aux émotions et pourraient donc être particulièrement intéressants pour notre pratique. 

Entretien de Martin Wall, Président de European Society of Hypnosis
Interview par Gérard FITOUSSI. Bonjour Martin, pouvez-vous nous parler de votre parcours personnel et professionnel ? Martin Wall : Je suis diplômé en chirurgie dentaire de l’University College de Londres en 1973. J’ai développé une approche globale de la pratique dentaire dans ma ville du Mid Devon. J’exerce maintenant comme maître de conférences et superviseur clinique à l’Université Peninsula de Médecine et Dentisterie.
Couleur Chronique, Jean-Michel Hérin
Compte-rendu par Henri BENSOUSSAN. La première phrase du livre de Jean-Michel Hérin nous dit tout sur le propos de l’auteur : « Ce livre est le reflet instantané de mon cheminement au moment de son écriture, en 2014. » Un peu plus loin, il précise : « Il s’agit simplement d’une réflexion sur la manière dont on observe des expériences, professionnelles ou personnelles, artistiques, des enseignement, des lectures, et dont on les utilise dans la pratique quotidienne. » 
Etre là, sous la direction du Dr Marc Galy
Compte rendu par Sophie COHEN. Marc Galy, anesthésiste utilisant l’hypnose dans sa pratique, réunit douze auteurs venus d’univers différents qui écrivent sur cette thématique. Ce petit livre par son format ne l’est pas dans son contenu. Chacun dans sa spécialité nous amène à explorer sa relation au « présent ». 

Valérie TOUATI-GROSS

mercredi 12 septembre 2018 - 12:12
Cabinet d'Hypnose Thérapeutique, EMDR - IMO de Paris Est (75012) Hypnothérapeute

Thérapeute EMDR - IMO

Membre du CHTIP, Collège d'Hypnose et Thérapies Intégratives de Paris

Ostéopathe DO

Spécialisée sur l'infertilité, les troubles de la fécondité, FIV, la femme enceinte, Syndrome de l'Intestin Irritable, Colopathies Fonctionnelles. Gestion du Stress Post-Traumatique.

Rédactrice pour la Revue Hypnose et Thérapies Brèves

Dernier article: Hypnose et Ostéopathie. www.osteopathe-paris.fr/Hypnose-Ericksonienne-et-Osteopathie_a12.html






Cabinet d'Ostéopathie, Hypnose Thérapeutique et EMDR-IMO - Paris 12
218, rue du Faubourg St-Antoine
75012 Paris
Métro Faidherbe-Chaligny ou Reuilly-Diderot
- Formation en Hypnose Ericksonienne, Thérapies Brèves Orientées Solution, Thérapie du Psychotraumatisme en EMDR - IMO au CHTIP, Collège d'Hypnose et Thérapies Intégratives de Paris avec Philippe AÏM et Laurent GROSS

Traitement intégratif du psychotraumatisme: Evaluer fonctionnellement, stratégiser pertinemment, intégrer durablement

lundi 3 septembre 2018 - 18:53
Comment évaluer un traumatisme? Comment cette évaluation peut mener à une intervention stratégique en hypnose?

La gravité des faits ne dit rien sur le pronostic. La gravité des symptômes non plus. Des symptomes plus ou moins "bruyants" peuvent parfois s'amender très vite ou au contraire perdurer longtemps malgré les soins. Des faits plus ou moins "graves" judiciairement ne disent rien non plus sur les capacités de résislience. Seule la voix de la victime compte.

Nous proposons un modèle dit "CRAI" [1]qui peut aider à évaluer la gravité d'un traumatisme de façon fonctionnelle, c'est à dire qui nous mène à une intervention ou une autre et à mieux prendre en compte les facteurs de résilience.

En partant de cela, il pourra même être question de sécuriser "en aigu" (en post-traumatique immédiat) de façon plus pertinente ou de prévenir les difficultés traumatogènes (annonces de diagnostic, pré-interventionnel etc.)

Par ailleurs nous proposons de diviser les symptomes du trauma en trois grands groupes "DIR" fonctionnels, menant à des interventions spécifiques pour élaborer une stratégie simple mais globale sur le traumatisme.

Ainsi les différents outils de l'arsenal thérapeutique (hypnose dissociative ou non, thérapie brève, mouvements oculaires de types EMDR, IMO, HTSMA...) loin de s'opposer s'utilisent de façon complémentaire.


References:
1. AIM P. Ecouter, Parler, soigner. Ed Vuibert

Dr Philippe AÏM, Psychiatre, Directeur pédagogique du CHTIP Collège Hypnose & Thérapies Intégratives de Paris, Dirige l'Institut UTHyL à Nancy